Markieren Sie Ihre Favoriten über das Flaggen-Icon und erstellen Sie so Ihren persönlichen Trip Planner.
20 UlmCard Download Home Home 0

Tortueux, mais tout à fait charmant

Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile
Silder tile

D'anciennes maisons à colombage, avec des constructions peu habituelles, des ruelles étroites et des paysages pittoresques : pas étonnant que le quartier der Poissonniers attire tant de touristes du monde entier.

Traversé par la Blau, le Fischerviertel était au 19e siècle le quartier des marins, des tanneurs et des poissonniers du Danube. Il devait y régner une terrible odeur en raison du traitement des peaux d'animaux. De nombreux moulins étaient également en activité. La Blau représentait un élixir de vie pour les artisans du quartier. Les maisons servaient à la fois d'atelier et de lieu de résidence. Les habitants s'appelaient les › Räsen ‹, des personnes connues pour leur opiniâtreté et leur force de travail.

Lorsque l'artisanat traditionnel a progressivement disparu au 19e siècle, les petits commerçants prirent le relais, même si la prospérité n'était pas au rendez-vous. Les édifices se détériorèrent alors progressivement. Avant la guerre, le quartier était déjà en partie dans un état de décrépitude, une situation qui resta pratiquement inchangée après 1945. Rétrospectivement, ce fut une chance car le quartier put ainsi conserver son authenticité et échapper à la démolition en l'absence de pression commerciale.

La renaissance du quartier a commencé dans les années 1970, sous l'impulsion d'un particulier qui souhaitait sauver l'ancien moulin et d'autres bâtiments historiques. Nombreux ont été ceux à suivre son exemple. La réhabilitation a également bénéficié aux maisons en rangées des tanneurs dans la Fischergasse, reconnaissables à leur véranda, utilisée autrefois pour le traitement des peaux. La Schiefe Haus de 1443, le plus célèbre bâtiment non religieux du quartier, voire même de Ulm, reflète parfaitement cette évolution. La découverte d'un bassin dans la cave, utilisé auparavant pour conserver le butin de la pêche, nous renseigne sur les anciens habitants de cet édifice.

Au 19e siècle, cette maison a été occupée par une communauté d'indigents composée de bergers, d'ouvriers d'usine et, de façon provisoire, par la veuve démunie du légendaire tailleur de Ulm, au destin tragique. Aujourd'hui, elle renferme un hôtel pour les touristes intéressés par un voyage dans le temps, les passionnés de culture et une clientèle d'affaire.

Adresse

Ulmer Fischer- und Gerberviertel
89073 Ulm

#ulmentdecken|#ulm|#neuulm

Partager cette page

A un clic de vacances en ville

Des possibilités d'hébergement pour tous les goûts